>Home >Qi gong >Qi et acupuncture
  Pratiquer
Se prendre la main
     
  Associations Découvrez les associations en cliquant ici
     
  Actualité Toute l'actualit╚ en un seul clic!
     
  Liens Liens utiles
     
  Pratiquer Se prendre en main
     
  Eduquer Mieux ═tre pour mieux apprendre
     
  Soigner Quelle th╚rapie?
     
  Être átre philosophe...
     
  Relaxation Relaxation par Dr Schultz, Dr Jacobson et le prof. Benson
     
  Conseils Conseils pour approfondir !
     
  Vidéos Vid╚os de relaxation pour votre bien ═tre !
     
  Qi, MTC et acupuncture
   
 

Datant de plus de 2500 ans, l'acupuncture est parmi les systèmes de médecine les plus vieux dans le monde. Sa pratique, qui est originaire de Chine, inclut l'insertion d'aiguilles fines sur des points spécifiques du corps: elle provoque une restauration d'équilibre et promeut le flux d'énergie essentielle connue comme le Qi prononcé "Tchi".

Cette notion qu'une stimulation d'aiguille dans une partie du corps éloignée du secteur malade puisse rétablir la santé est étranger à la pensée occidentale. Cependant, en 1997, un comité d'experts choisis par l'Institut national de Santé Américain (NIH) a présenté un grand ensemble de preuves qui a conclu à l'efficacité de l'acupuncture comme une thérapie de soulagement de la douleur. Dans la lumière de cette preuve, le NIH a approuvé l'acupuncture comme un traitement efficace pour les effets secondaires de chimiothérapie avec nausées et vomissements, la nausée de grossesse et les douleurs dentaires. Le comité a aussi conclu que bien que la preuve scientifique disponible soit limitée mais bien réelle, l'acupuncture est une thérapie d'adjonction acceptable pour des conditions comme la réeducation, le mal de tête, les crampes, le tennis elbow, la fibromyalgie, le mal de dos lombaire, le syndrome carpien, et l'asthme.

Le mécanisme par lequel l'acupuncture agit ne sont pas complètement compris. Il y a, cependant, plusieurs hypothèses qui essayent de démêler les mystères encore présents derrière cet art de guérison ancestral. Les théories des endorphines et du gate control ont permis une reconnaissance de l'acupuncture dans la communauté scientifique.

La première théorie est celle des endorphines. Les expériences avec les animaux de laboratoire ont présenté le système des endorphines comme un mécanisme possible de l'effet de guérison de l'acupuncture dans le corps humain.

Les endorphines sont des produits chimiques comme des opiacés naturels produits par le cerveau. Chez les humains, ces peptides jouent un rôle important dans le contrôle du comportement émotionnel, et particulièrement avec les émotions qui sont liées à la douleur aiguë ou chronique et le comportement en réponse propre à chacun. La recherche suggère que la stimulation de points spécifiques dans le corps déclenche une réponse de régions du cerveau incluant la glande pituitaire, et produit des endorphines. Une fois émises dans la circulation sanguine, ces opiacés naturels modulent les processus neurophysiologiques divers qui changent notre perception de la douleur.

Les résultats des expériences ont montré que des injections de naloxone qui sont un anti-endorphine empêchent l'acupuncture de baisser la tension chez les chats sous acupuncture, impliquant le système d'endorphine comme une aide dans l'effet de l'acupuncture. La preuve de l'influence des endorphines sur le système nerveux s'étend en plus à la gestion de la douleur. Nous savons maintenant que ces produits chimiques concernent de nombreuses régions du système nerveux central et périphérique incluant des secteurs responsables de la régulation neurovégétative de la tension. L'expérience clinique inclus fréquemment des points de l'oreille dans le traitement de l'hypertension: hélas les résultats significatifs immédiatement qui rejoignent les résultats d'anesthésiologie ne permettent pas le traitement de la maladie hypertensive.

Cliquez ici ! Retour

 

 
Vidéos de relaxations
pour votre bien être !
Cliquez !